S’adresser aux jeunesses

publié le dans
Cover Image for S’adresser aux jeunesses

Chère lectrice, cher lecteur, 

Les jeunes communistes réunis ce week-end m’ont élu 26ᵉ Secrétaire Général du MJCF. Durant tout mon mandat, chaque semaine, je m’exprimerai ici pour apporter un regard sur l’actualité politique, l’actualité du Mouvement, l’actualité de la jeunesse.

La jeunesse, sujet large ! De quoi parle-t-on ? Il n’y pas une jeunesse, il y a des jeunesses. L’enjeu pour notre journal comme pour notre Mouvement est de nous adresser aux jeunesses, plus qu’à la jeunesse. Beaucoup ne se retrouvent pas, ni dans les organisations, ni dans les journaux habituels. Certains, de manière assez paternaliste, engueulent les jeunes qui ne se politisent pas, qui ne lisent plus. Nous devons faire tout l’inverse. 

De mon côté, j’engueule les organisations qui ne s’adressent plus à l’ensemble des jeunes. J’engueule les organisations qui ont passé trop de temps à vouloir singer la politique politicienne, qui s’amusent à faire de la politique, et qui ont oublié leur raison d’être. J’engueule les organisations qui, par facilité ou fainéantise, se battent entre elles pour toucher toujours la même minorité de jeunes, à savoir les jeunes des centre-villes, des facs de sciences-humaines, de certains milieux étudiants qui ont l’habitude de se mobiliser. 

Pendant ce temps-là, les jeunes en BTS, en bac pro, les jeunes travailleuses et travailleurs, les jeunes apprentis, n’entendent pas, ne voient pas, n’envisagent même pas l’existence d’organisation politique de jeunesse. Cette jeunesse-là fait partie de la grande famille dites des “abstentionnistes”, voire pire. Arrêtons de nous abstenir d’aller les voir, de leur parler. 

Je n’oppose pas les jeunesses, ayons évidemment une adresse forte envers les jeunes étudiantes et étudiants, mais ne caricaturons pas la jeunesse.  

Avant-Garde se démarque déjà avec ses nombreux articles sur le travail, sur l’industrie, sur la réforme du bac professionnel, sur l’agriculture, mais aussi sur le sport, la culture, les services publics. 

Faisons plus, faisons mieux.


Édition hebdomadaire

Mêmes rubriques