2023, une année de combat

publié le dans
Cover Image for 2023, une année de combat

2022 est morte. Vive 2023 ! Les fêtes de fin d’année sont terminées et la traditionnelle période des vœux commence. L’occasion pour moi de souhaiter aux camarades, lectrices et lecteurs de l’Avant-Garde, une excellente année. Le moins que l’on puisse dire, c’est que 2023 sera une année de combat. 

Nous savons d’ores et déjà que ce début d’année sera marqué par une grosse attaque contre nos droits : la réforme des retraites Macron/Borne. 

En promettant de nous faire travailler plus longtemps, la majorité présidentielle continue de s’enfoncer un peu plus dans un modèle libéral qui a déjà montré son inefficacité. Mettons toutes nos forces dans la bataille contre ce projet rétrograde !

Le rallongement de l’âge de départ à la retraite est plus que rejeté par les Français. Ajoutez à cela l’absence de majorité absolue au parlement, vous obtiendrez un gouvernement fragile. 

Dès lors, faisons entendre avec force notre voix dans la rue dès que les syndicats proposeront une date de mobilisation. Première résolution de 2023 : tout donner pour faire reculer le gouvernement sur les retraites. Nous pourrons alors nous baser sur cette première victoire pour en obtenir d’autres : libre accès à l’enseignement supérieur, aucune rémunération en dessous du SMIC, une hausse générale des salaires, la création d’emploi dans les services publics et les secteurs stratégiques… 

Avec la réforme des retraites, le gouvernement veut nous faire travailler jusqu’à ne plus pouvoir. Avec la réforme du baccalauréat professionnel, le gouvernement veut nous mettre au travail le plus tôt possible. Avec la réforme de l’assurance-chômage, le gouvernement veut nous faire accepter n’importe quel emploi, au détriment de nos aspirations. Finalement, Emmanuel Macron incarne un retour au XIXe siècle. 

En 1971 Georges Marchais reprochait à Jacques Chirac, qu’on présentait encore comme un « jeune loup », de « raisonner comme il y a 40 ans ». Aujourd’hui, c’est comme il y a 150 ans que la droite réfléchit !

En 2023, faisons plier les projets du gouvernement et obtenons des victoires concrètes pour la jeunesse et l’avenir du pays. Ce sont les meilleurs vœux que nous pouvons collectivement formuler.