Victoires de la musique : Les tops flops de la rédac’ 

publié le dans
Victoires de la musique : Les tops flops de la rédac’ 

Top : Le rap à l’honneur ! 

Aya Nakamura a enfin été récompensée après plusieurs années de nomination. Elle obtient le titre d’artiste féminine. Cette artiste de 28 ans qui, depuis le début de sa carrière, rencontre un franc succès, n’avait pour l’instant jamais reçu de récompense aux victoires de la musique. Une injustice enfin réparée et saluée par l’ensemble de ses fans. 

Mais elle n’est pas la seule rappeuse à avoir reçu une récompense. 

Artiste qui navigue entre le rap, le jazz, la soul, mais surtout l’inclassable, Yamé obtient le prix de la révélation masculine de l’année. Sa musique et son style se sont forgés grâce aux expériences de sa vie et notamment son passage au Cameroun avec sa famille dans son enfance. Il mélange ainsi l’argot camerounais et parisien. 

Damso, déjà bien connu de la scène musicale et rap, a obtenu le titre du meilleur concert. 

Flop : affiche partagée pour Gazo

Gazo a été sacré artiste masculin ex æquo avec Vianney. Deux artistes aux styles radicalement différents ! Une place à égalité que l’on regrette un peu. En effet, si la musique est plus belle quand elle est partagée, l’artiste Vianney a déjà été primé plusieurs fois. On aurait aimé voir un Gazo magistral seul sur scène pour sa première victoire. 

Top : Zaho de Sagazan révélation des victoires  

La jeune chanteuse Zaho de Sagazan s’est imposée dans ses victoires de la musique. Et ce, pour le plus grand bonheur de ses fans ! Avec son style électro et musical, l’artiste se place en tête dans pas moins de quatre catégories. Passant devant des artistes déjà bien connus comme Louane, Juliette Armanet ou encore Vianney. 

Ses victoires : 

  • Révélation féminine 
  • Révélation de l’année   
  • Album de l’année 
  • Chanson de l’année 

Flop : la défaite pour Shaka Ponk 

Si la redac’ félicite Damso pour sa victoire du meilleur concert, on regrette l’absence de récompense pour le mythique groupe Shaka Ponk. Après plusieurs années d’absence, le groupe a fait un retour fracassant sur scène avec une tournée déjantée “The final F$ucked up tour”. Chaque concert est avec ce groupe une décharge d’énergie, de punk et de rock sans égal. Des styles peu représentés cette année et une tournée à guichet fermé qui aurait mérité d’être saluée. 


Édition hebdomadaire

Mêmes rubriques