« Éliminons l’arme nucléaire ! »

publié le dans
Cover Image for « Éliminons l’arme nucléaire ! »

77 ans après les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, il est scandaleux que les pays détenteurs de l’arme nucléaire admettent la possibilité de s’en servir.

« L’humanité joue avec une arme chargée », a prévenu Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, en commémorant les injustes et évitables crimes de guerre des États-Unis. Il a parfaitement raison de nous alerter, alors que plusieurs conflits amènent des dirigeants à envisager publiquement le recours à l’arme nucléaire.

Chaque année les puissances nucléaires dépensent des centaines de milliards de dollars dans leurs arsenaux et font peser sur l’humanité la menace mortelle de 13 000 bombes atomiques, plutôt que de coopérer pour préserver la planète ou faire disparaître la faim. Quel non-sens au regard de l’histoire !

L’utilisation ou même la détention d’armes de destruction massive, qui ciblent les civils et leur environnement, sont parfaitement illégales et criminelles. Cela est connu de tous et répété maintes et maintes fois dans de multiples conventions internationales. Aujourd’hui, les États qui possèdent l’arme nucléaire s’en rendent criminels ! 

Pourtant l’humanité s’y oppose, comme lorsqu’elle a éliminé les armes chimiques et bactériologiques. Pas moins de 123 États ont en effet voté pour le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires qui est entré en vigueur l’année dernière. La France s’honorerait aujourd’hui à suivre leur exemple.

L’heure n’est pas à la course aux armements et à l’escalade guerrière. Elles sont par ailleurs trop souvent un prétexte à toutes les régressions sociales. L’humanité n’a pas le choix et pas le temps : nous devons discuter et construire ensemble un cadre de sécurité collective et de coopération internationale pour la santé, pour la justice sociale, pour le climat.

Engageons-nous pour le désarmement nucléaire !